Victoire divine Tome 1 – Déclaration de guerre

Quatrième de couverture

Victoire-Divine Kembonayawhé a quatorze ans, toutes ses dents, et de la répartie pour cent ! Élève douée, elle a obtenu une bourse pour fréquenter Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, le pensionnat le plus huppé de la province. Mais cette école n’a rien d’ordinaire : les élèves y sont maîtres et rois !

Chaque année, les plus populaires désignent un Intouchable, le souffre-douleur qui subira le mépris et les moqueries de tous. Victoire ne se gêne pas pour dénoncer cette tradition épouvantable, si bien que, cette fois, l’élue n’est nulle autre qu’elle…

Contrairement à tous les Intouchables précédents, l’adolescente n’a pas l’intention de se laisser faire sans se battre.

Une seule solution s’impose : déclarer la guerre.

Mon avis

Lorsque l’on travaille dans une école, nous sommes témoins de plusieurs petits problèmes d’étudiants mais aussi des problèmes qui sont plus sérieux. Ici, dans Victoire Divine, les sujets qui viennent nous chercher son tous mis en avant :  l’intimidation, la popularité, l’exclusion et j’en passe !

À Notre-Dame-des-sept douleurs ( un choix de nom d’école très représentatif) les élèves sont les grands manitous ! Une monarchie y règne, si tu es un élève riche, aucun problème, ta place est déjà assurée auprès des « hot » de l’école, mais si tu as obtenu une bourse, gare à toi tu pourrais te retrouver élu « INTOUCHABLE ». Devenir intouchable et le pire cauchemar de tous, lorsque tu es intouchable, tu deviens la cible, vole d’objet, intimidation, exclusion, mépris des autres et ils feront tout pour que tu quittes l’école de ton plein gré ! Victoire Divine a mal commencé cette année, alors qu’elle ne voulait que faire le bien, elle se retrouve bien malgré elle dans de beaux draps ! Mais elle n’a pas dit son dernier mot ! Cette jeune femme nous démontrera sa force de caractère et sa volonté de faire tomber un règne qui a déjà trop duré !

Mon premier livre d’Edith Kabuya et j’ai adoré ! C’est le genre de livre que Lindsay va aimer aussi et je pense même le prêter au club de lecture ! Une lecture qui coule très bien et que l’on lit facilement ! Des sujets qui nous rejoignent dans une société ou les enfants sont trop souvent les rois ! J’ai bien hâte de lire le deuxième tome pour retrouver Victoire !

Merci aux éditions de Mortagne ainsi qu’a Communications Julie Lamoureux pour ce partenariat

Pour acheter ce livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *